Artémisia annua. La plante médicinale qui peut sauver des millions de vies.


Anti-infectieuse, Antiparasitaires, insectifuges,insecticides, COVID-19, Les Astéracées, Plantes médicinales, Plantes médicinales / dimanche, avril 26th, 2020

Artemisia annua ou Armoise annuelle

armoise annuelle

Plante médicinale contenant de l’artémisinine. Famille des Asteraceae (Astéracées)

Constituants: Lactone sesquiterpénique: artémisinine
Flavonoïdes
Huile essentielle riche en monoterpènes

Parties utilisées: Feuilles, plante entière

Histoire brève

C’est dans une tombe de la dynastie Han, que les premières traces de l’utilisation d’ Artemisia annua ou Armoise annuelle, furent découvertes. D’ailleurs un manuscrit, datant de 168 avant notre ère, expose son utilisation pour guérir une cinquantaine de maladies. Intéressons nous à trois d’entre elles. Le Paludisme – Le Cancer – Le Covid-19

Le Paludisme – Préventif et curatif

En 2015, Youyou Tu est devenue le premier prix Nobel féminin de médecine en Chine. Elle a démontré l’efficacité de l’Artemisia annua, dans les traitements antipaludéens. En effet, Youyou Tu a réussi à isoler une molécule, l’Artémisinine, en 1969. Celle ci provient de l‘Artemisia annua pour traiter le paludisme.

A partir de cette découverte, le professeur Pamela WEATHERS scientifique, expert internationalement reconnu, travaille avec la plante entière et ses composés. Afin d’établir la preuve scientifique qu’Artemisia annua soigne le paludisme. En effet, la molécule d’Artemisinine a rencontré de la résistance face au Paludisme. A cet égard, entre autre, elle remporte de nombreux prix nationaux et internationaux.

Ce n’est d’ailleurs pas la seule à travailler sur ce projet. Depuis déjà de nombreuses années, Lucile Cornet Vernet, est à l’oeuvre. Elle est à l’origine de l’association “La Maison de l’artemisia”.

https://maison-artemisia.org/CP-Lancement-Alerte-Maison-Artemisia-28032019.pdf

Le Cancer – Préventif et curatif

Dès 2002, le professeur Henry Lai et le professeur Narendra Singh ont exploité les propriétés chimiques d’un dérivé, l’Artemisinine, de l’armoise amère (artemisia annua). Ils ciblèrent les cellules cancéreuses du sein avec des résultats étonnamment efficaces. D’ailleurs, une étude dans un numéro de la revue Life Sciences (en anglais) décrit leur expérience. Qui plus est, ce dérivé de l’Artemisia annua, détruit presque toutes les cellules cancéreuses en moins de 16 heures.

Publication du Professeur Singh

Le Covid-19 – Préventif et curatif

Pas de tabou sur les traitements à base de plantes. D’ailleurs, les pays d’Afrique l’ont bien compris. L’Artemisia Annua et Affra ont leur place dans la prévention et le traitement du Covid-19. La raison est sans nul doute que l’Afrique n’a pas les moyens d’intéresser les groupes pharmaceutiques et c’est une chance! Loin des lobyyistes, l’Artemisia annua fera jurisprudence afin de redonner leurs lettres de noblesse aux plantes médicinales.

Madagascar, aurait déjà un remède, le Covid-organics (lien vers l’article de mon blog) Le Congo et le Sénégal ont déjà passé commande. A suivre…

En Chine, son pays d’origine, l’Artemisia annua entière est prescrite dès les premiers symptômes du Covid-19. En effet, l’utilisation de la plante sur le SARS-CoV a déjà prouvé son efficacité, en 2003. Il est donc évident, pour les Chinois, le l’utiliser sur le Covid-19. Pourquoi l’évidence n’est elle pas de mise en Europe?

Références et sources utilisées pour cet article

  1. https://www.ijbs.com/v16p1708.htm Traditional Chinese Medicine in the Treatment of Patients Infected with 2019-New Coronavirus (SARS-CoV-2): A Review and Perspective
  2. https://www.mdpi.com/1420-3049/15/5/3135/htm Flavonoids from Artemisia annua L. as Antioxidants and Their Potential Synergism with Artemisinin against Malaria and Cancer
  3. https://blog.kokopelli-semences.fr/presentation-de-lartemisia/
Partager

Laisser un commentaire